L'ensemble

Stéphanie Rogelet, traverso

Isabelle Gorsse, chant

La Ciaccona

 

Dans son dictionnaire de musique (1701-1703), Sébastien Brossard présente la Ciaccona (ou Chaconne) comme une série de chants différents composés sur les notes d'une même basse : "…et l'on tolère bien des choses à cause de cette contrainte qui ne seraient pas régulièrement permises dans une composition plus libre."

Cette idée a tout de suite séduit les membres fondateurs de La Ciaccona quand ils créèrent l'ensemble en 2012. Connaître les règles pour mieux les défaire, être contraint pour pouvoir s'échapper à chaque fois un peu plus loin, répéter sans cesse pour toujours se renouveler.

C'est sous l'impulsion d'Emilie Volle, Isabelle Lubrano-Lavadéra et Stéphanie Rogelet que l'ensemble s'est très vite spécialisé dans l'interprétation des musiques dites "anciennes" . Depuis d'autres musiciens ont rejoint La Ciaccona et de nombreux concerts ont permis à l'ensemble d'acquérir une notoriété régionale et de commencer à être invité dans dvers lieux en France.

Toujours passionnées par les musiques anciennes Emilie Volle et Isabelle Lubrano-Lavadéra proposent des programmes de musiques renaissances comme baroques, mais leur curiosité et leur plaisir de rencontrer et échanger avec d'autres les amènent à se tourner doucement vers les musiques contemporaines, médiévales mais aussi orientales, et tout cela en accordant une place de plus en plus importante à la danse.

Depuis deux ans La Ciaccona est accueilli en résidence à la Cité de la voix (Vézelay) . L'ensemble a ouvert le festival de Pentecôte d'Autun en 2017 et est régulièrement invité par la chaire internationnale de l'Unesco sur le vin lors de ses rencontres annuelle. En 2018 La Ciaccona enregistrera son premier disque consacré à la musique baroque française.

Les membres de La Ciaccona sont également très impliqués au sein du collectif ALMA 71 (Apprendre La Musique Ancienne en Saône et Loire).